Tout près des sentiers battus existe un chemin.  Ni lumière ni noirceur ne l’éclairent ou ne le voilent, ni rose ni ronce ne le pavent ou ne le bordent. Il est là, tout simplement. Et il est l’espace dans l’espace, et il est le temps dans le temps.

 

Un chemin où tout se regarde un peu comme pour la première fois...